RETOUR

L'équipe VCDN (Vieillissement Cérébral et Dégénérescence Neuronale) étudie les mécanismes responsables de la dégénérescence des cellules nerveuses (neurones) au cours de la maladie d'Alzheimer et des autres maladies neurodégénératives.

Elle s'est constituée sur le site du CHU de Lille en 1984 et elle comporte maintenant une trentaine de personnes, chercheurs et techniciens INSERM et CNRS, hospitalo-universitaires (neurologues, gériatres) et étudiants en thèse.

La recherche s'appuie sur l'étude biochimique, cellulaire et génétique des neurones au cours du vieillissement, de la maladie d'Alzheimer et d'autres maladies apparentées.

L'objectif principal est la recherche de marqueurs biochimiques, immunologiques, et biologiques de la maladie d'Alzheimer permettant un diagnostic précoce, et le développement de bases thérapeutiques nouvelles pour cette affection qui échappe actuellement à tout traitement curatif.

Actuellement il y a trois pistes pour expliquer la maladie d'Alzheimer : la protéine APP, le peptide amyloïde beta et la protéine tau. Une synergie entre ces trois facteurs est probable. Pour chacune de ces pistes, les résultats, les brevets, la démarche de création d'entreprise innovante indiquent que les chances d'aboutir à un traitement sont sérieuses.

Pour preuve, cette unité de l'Inserm en collaboration avec l'équipe de Pharmacochimie (UMR 8525 - Université Lille 2) a déposé le 10 novembre 2004 un brevet concernant une nouvelle famille de molécules anti-Alzheimer agissant sur la protéine APP, et est actuellement impliquée dans le dépôt de 3 autres brevets proposant des cibles pharmacologiques, une modification de l'approche par vaccination.

Portrait de cette unité de l'Inserm qui travaille sur le vieillissement cérébral et la dégénérescence neuronale.

Télécharger le PDF
RETOUR