RETOUR

Homme de paix et de sérénité, le Dalaï-Lama du Tibet éveille le respect partout dans le monde. Guide spirituel et temporel de son peuple, il a inlassablement prôné la non-violence jusque devant l'agression caractérisée. Sa conviction inébranlable lui a valu le Prix Nobel de la Paix en 1989. Au fil des années, sa silhouette et son sourire sont devenus de plus en plus familiers à un nombre croissant de personnes qu'il a su toucher par son langage simple et profond, empreint d'une rare générosité.

Selon lui, en ultime instance, l'humanité est une, et cette petite planète est notre seul foyer. Si nous voulons le protéger, chacun de nous a besoin de l'expérience vécue de l'altruisme universel. Seul ce sentiment peut écarter les motifs égoïstes qui poussent les gens à se tromper et à abuser les uns des autres. Le cœur sincère et ouvert, vous vous sentez naturellement confiant et sûr de vous, sans avoir à craindre les autres.

Il croit qu'à tous les niveaux de la société, familiale, tribale, nationale et internationale, la clef d'un monde plus heureux et plus réussi réside dans une compassion croissante. Nul besoin de devenir religieux, pas plus que nous n'avons besoin de croire en une idéologie. Tout ce qui est nécessaire à chacun de nous, c'est de développer nos meilleures qualités humaines.

Il essaie de traiter toutes les personnes qu'il rencontre comme un vieil ami. Cela lui donne une sensation de vrai bonheur. Telle est la pratique de la compassion.

Lors de cette semaine à Paris Bercy, Sa Sainteté le Dalaï Lama a expliqué avec clarté pourquoi la compassion est si inséparable de la nature humaine et comment elle mène au sens de la responsabilité universelle qui se trouve au cœur de son message.

Télécharger le PDF
RETOUR